Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 15:39

Retraitée expérimentée s’ennuyant ferme cherche activité (rémunérée) à temps partiel. Boutin a finalement, comme tout un chacun le sait, décrochée une mission qu’elle-même qualifie d’importante, une mission gouvernementale sur la mondialisation.

 

C’est qu’elle en avait des arguments pour le poste la Christine ! C’était ça ou elle se présentait clament certains, c’était ça ou elle continuait à critiquer ses camarades arguent les autres…

 

Christine Boutin

Avec l'aimable autorisation de Blequin : http://blequin.blog4ever.com/

 

Mais c’était sans compter sur ce vilain petit canard (pas si enchaîné que ça) : des émoluments à 9 500 cumulés à une retraite à 6 000, en plein plan d’austérité ça fait plutôt désordre ! Faisant fi de sa propre déclaration 24H plus tôt et de l’adage « Tout travail mérite salaire », CB décide alors de garder la mission mais refuse la rémunération ne pouvant s’empêcher de fanfaronner : « beaucoup de gens sont comme moi »

 

Et on commence à parler des autres cumulards en politique (qui a dit tout le monde ?) et d’une modification prochaine de la loi en vertu de la jurisprudence Boutin, une future réduction de dépenses nationales qui constituera (enfin !) un signal fort aux agences de notation américaine quant à notre capacité de remboursement de la dette.

 

Mais à quoi elle sert cette coupe du monde ? On n’est pas fichu d’en planter un contre l’Uruguay et elle ne sert même plus de paravent médiatique à nos ministres !

 

Et si d’aventure nos chers politiques attendent qu’on les applaudissent des deux mains et des deux pieds pour le fait de s’attribuer des salaires aux multiples zéros, ils n’ont qu’à se mettre au foot !

Partager cet article

Repost 0
Published by Turpitudes - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • : Turpitudes, un regard satirique et décalé sur l'actualité où chaque turpitude est illustrée de dessins de presse et de caricatures humoristiques
  • Contact

C'est quoi une turpitude ?

Définition du Grand Robert :

turpitude [tyYpityd] n. f.

ÉTYM. V. 1390; lat. turpitudo, de turpis «  honteux  ».
Une, des turpitudes. Action, parole, idée basse*, honteuse.  Bassesse, horreur. | Imputer à une nation la turpitude d'un seul.| Présenter des turpitudes sur la scène
Ex : "Autant bâiller aux corneilles que de se nourrir de toutes les turpitudes quotidiennes qui sont la pâture des imbéciles."
Flaubert, Correspondance, 308, 8 févr. 1852.
Ex : "La loi électorale mettait ainsi en évidence, chez des gens que tout semblait séparer, le même dégoût devant certaines turpitudes, le même espoir dans un idéal de justice."
Aragon, les Beaux Quartiers, I, xvi.

CONTR. Gloire, honnêteté, honneur.

Recherche

Catégories