Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 00:10

Ca se bouscule à la tête du parti communiste chinois, ça discute et ça s’affronte même…et tout ça à cause de maudits norvégiens qui ont eu la riche idée d’attribuer le prix Nobel de la paix à un dénommé Liu Xiaobo.

 

Ah les occidentaux ! Arriveront-ils un jour à ne plus se mêler de ce qui ne les regarde pas ? Ne nous attardons pas, si vous le voulez bien, sur les multiples guerres au Moyen Orient et autres généreux appuis aux divers mouvements de rébellions africains. Concentrons nous plutôt sur ce prix Nobel, en hommage à Alfred du même nom, joyeux inventeur de la dynamite et possesseur jadis d’une usine d’armements. A sa mort, voila que la fortune de notre homme est léguée, à sa demande, à la création du désormais célèbre prix Nobel, une distinction qu’ont eu l’honneur de recevoir :

 

-          - Jimmy Carter, 39ème président américain, juste pour faire chier Papa Bush

 

-          - Al Gore, vice président du 42ème,  pour son combat contre … le dérèglement climatique !

 

-          - Henry Kissinger (pour le bombardement du Cambodge ou pour son soutien à l’invasion du Timor oriental ?)

 

-          - Barack Obama, plus récemment, pour…pour quoi au juste ?

 

Mais les politiques outre atlantique ne sont pas les seuls, les non-occidentaux aussi ont eu droit à leur petite récompense, jugez donc :

-           

        - Mikhaïl Gorbatchev, pour ses vœux de bonne année retransmis sur la télé US et sa pub engagée pour Pizza Hut

 

-          - Andreï Sakharov, papa de la bombe H, pour sa scène de ménage avec  Mikhaïl qui était allé vraisemblablement trop loin avec Pizza Hut

 

-          - Lech Wałęsa, électricien polonais devenu président (je serais Sarkozy je garderais un œil sur les plombiers), fondateur du syndicat Solidarnosc, qui a bien emmerdé les cocos de l’époque.

 

Et vient aujourd’hui Liu Xiaobo, énième contestataire d’un régime que l’on qualifiera de non-occidental… Entre les présidents et sous fifres américains et les dissidents de régimes communistes, force est de constater qu’au Nobel ça manque d’imagination.

 

 

Le prix nobel de la paix de Liu Xiaobo embarasse le gouvernement chinois

 



Prenez donc exemple sur la France qui elle n’hésite pas à décerner sa légion d’honneur à une incroyable diversité de personnalités : militaires, morts pour la patrie, chanteurs (Céline Dion, Michel Polnareff,  Sylvie Vartan), sculpteurs, journalistes, présentateurs télé(Daniela Lumbroso, William Leymergie), mathématiciens,  sportifs et affiliés (Jean-Michel Aulas, Amélie Mauresmo) et de nombreuses stars et starlettes du show-biz.

 

Soyons sport tout de même et sachons reconnaître un point commun entre ces deux récompenses. Tout comme la légion d’honneur peut être refusée, le prix Nobel peut l’être également. Ce fut à l’époque le choix de Geneviève de Fontenay, qui avait alors déclaré « C’est vraiment désacraliser le ruban que de le distribuer à n’importe qui… comme des médailles en chocolat ». Et c’est d’ailleurs le choix du gouvernement chinois qui pense, tout comme Geneviève, que Liu ne la mérite tout simplement pas.

 

Voulant éviter à Liu et sa famille de faire les couvertures des Closer et des Voici version chinoise et de déclencher un nouveau rassemblement de jeunes boutonneux pré pubères sur la place Tiananmen, le gouvernement avait pris les devants en mettant Liu derrière les barreaux pour avoir trop fait le mariole. A l’annonce de l’attribution du Nobel, le gouvernement assigne la femme de Liu, prénommée Lu Xia, à résidence et la met sous surveillance policière. Mais on aura beau lui confisquer son téléphone, bloquer les moteurs de recherche et autres réseaux sociaux du pays, l’effrontée parvient tout de même à twitter  et à relayer le message de son mari qui dédie son Nobel aux morts de Tiananmen ! Pas de chance !

 

 

Le gouvernement chinois retient en prison Liu Xiaobo, prix nobel

 

Mais la Norvège a le malheur d’insister, la Chine alors s’est vu contrainte et forcée de passer au cran supérieur et a décidé d’annuler entre autres rencontre politiques prévues entre pontes norvégiens et asiatiques, une comédie musicale dans laquelle devait participer Alexander Rybak, le vainqueur norvégien de l’Eurovision 2009

Ils nous l’avaient pourtant bien fait comprendre lors des Jeux Olympiques à Pékin ,mais certains ont la tête dure et la mémoire courte  :

 

Faut pas les faire chier les chinois !

 

Caricatures humoristiques :


Un geste fort contre la Chine - Delucq : http://www.delucq.com

 

Les mains propres – Blequin : http://blequin.blog4ever.com

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Turpitude - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • : Turpitudes, un regard satirique et décalé sur l'actualité où chaque turpitude est illustrée de dessins de presse et de caricatures humoristiques
  • Contact

C'est quoi une turpitude ?

Définition du Grand Robert :

turpitude [tyYpityd] n. f.

ÉTYM. V. 1390; lat. turpitudo, de turpis «  honteux  ».
Une, des turpitudes. Action, parole, idée basse*, honteuse.  Bassesse, horreur. | Imputer à une nation la turpitude d'un seul.| Présenter des turpitudes sur la scène
Ex : "Autant bâiller aux corneilles que de se nourrir de toutes les turpitudes quotidiennes qui sont la pâture des imbéciles."
Flaubert, Correspondance, 308, 8 févr. 1852.
Ex : "La loi électorale mettait ainsi en évidence, chez des gens que tout semblait séparer, le même dégoût devant certaines turpitudes, le même espoir dans un idéal de justice."
Aragon, les Beaux Quartiers, I, xvi.

CONTR. Gloire, honnêteté, honneur.

Recherche

Catégories