Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 02:14

Bouuh le vilain titre racoleur ! Et pourtant…le bimestriel Le Monte (si, si avec un T comme dans Turpitude) a valu à son directeur de publication Frédéric Lafeuille (ça ne s’invente pas), une petite visite à la brigade de répression de la délinquance lundi dernier. En cause, un Une avec des photomontages de notre président - dans une posture illustrant les propos récents d’humoristes radios désormais évincés - titrant « Nicolas Sarkozy en prison ! »

 

Stéphane de Rosnay, éditeur du Monte et pasticheur avéré,  argumente :


"Nous faisons des journaux idiots sur Sarkozy. La couverture du dernier numéro est moins violente, je trouve, que celle où l'on annonçait la mort de Sarkozy. Il n'y a pas de volonté d'être violent. Nous sommes juste volontairement outranciers et vulgaires."


Dès Lundi prochain, le journal sera retiré des points de vente dans lequel il a été distribué, suite à une décision de justice demandant l’occultation des photomontages.


"Si j'étais lui, je serais plus choqué par la Une de Marianne de cette semaine qui titre ‘ Sarkozy détruit par le fric’ " répondait alors de Rosnay.


Et pour cause, la couverture qui a fait scandale (âmes sensibles s’abstenir) la voici justement :


 Une-du-Monte-Sarkozy-en-prison.jpg

 

« Y’a quelqu’un qui m’a dit que tu m’aimais encore »

 


L’hésitation a été longue, très longue, avant de publier cette image sur Turpitudes (de toute manière elle était dans tous les kiosques tirée à 30 000 exemplaires), mais si celle-ci peut susciter le débat, pourquoi s’en priver ?

Le Monte, qui se déclare ouvertement journal « d’information débile », est-il allé trop loin dans la caricature ? Jusqu’ou peut-on aller dans le journalisme satirique ? Faut-il interdire Photoshop ?


Pour se remettre dans le contexte, une Petite vidéo sur l’histoire de la caricature humoristique d’une minute 30 ici : http://www.aleph99.info/Histoire-de-la-caricature-et-du.html


Partager cet article

Repost 0
Published by Turpitudes - dans Politique
commenter cet article

commentaires

investir 01/11/2011 02:21


Wall Street a interrompu en haute baisse lundi, l'enthousiasme primaire né du mont européen des huit jours suprême s'estompant parmi des investisseuse lequel se questionnent ici non plus à
propos
de les formules de verser la crise du solde débiteur de la zone euro mais acide à eux usage.aires restent un outil de trading vraiment jugé les traders spécifiques comme institutionnels.


El borak 18/07/2010 12:45


Pour moi le mot humour est absent de ce genre photo, c'est vulgaire, insultant et dégradant.
Ceci n'est pas un dessin avec une phrase humoristique, c'est la photo d'un etre humain (encore vivant)dans une situation déstiné à l'humilier.
Je pense qu'a l'époque de M,Mitterand ce genre de photo n'aurais pas eu le temps d'arriver dans les kiosques et les " journalistes" seraient décédés dans un accident d'hélicoptère (ou de camion )au
choix.


Présentation

  • : Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • : Turpitudes, un regard satirique et décalé sur l'actualité où chaque turpitude est illustrée de dessins de presse et de caricatures humoristiques
  • Contact

C'est quoi une turpitude ?

Définition du Grand Robert :

turpitude [tyYpityd] n. f.

ÉTYM. V. 1390; lat. turpitudo, de turpis «  honteux  ».
Une, des turpitudes. Action, parole, idée basse*, honteuse.  Bassesse, horreur. | Imputer à une nation la turpitude d'un seul.| Présenter des turpitudes sur la scène
Ex : "Autant bâiller aux corneilles que de se nourrir de toutes les turpitudes quotidiennes qui sont la pâture des imbéciles."
Flaubert, Correspondance, 308, 8 févr. 1852.
Ex : "La loi électorale mettait ainsi en évidence, chez des gens que tout semblait séparer, le même dégoût devant certaines turpitudes, le même espoir dans un idéal de justice."
Aragon, les Beaux Quartiers, I, xvi.

CONTR. Gloire, honnêteté, honneur.

Recherche

Catégories