Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 22:28

Que se taisent les mauvaises langues ! A les croire, les alertes Vigipirate frôlant actuellement le rouge écarlate, auraient pour seul but celui d’effrayer les français - tenez-vous bien - afin de les détourner de l'actualité ! D’autres claironnent que l’alerte viserait à dissuader les manifestants de sortir défiler dans la rue. Pire ! On entend même de ci de là que Vigipirate sert de prétexte à aligner des PV (Quel rapport dites-vous ? Allez donc voir par ici : http://www.rue89.com/2009/07/28/prive-de-trottoir-par-vigipirate-plan-durgence-active-en-permanence)

 

Nous voilà en vigilance rouge depuis le 7 Juillet 2005 et force est de constater que les français s’en fichent, pire nous baissons la garde et oublions d’avoir peur…  et les conséquences sont terribles. Qui ne se sent pas rempli de culpabilité à l’évocation de ces quelques noms : Michel Germaneau (rappel pour les étourdis : http://turpitudes.over-blog.com/article-revue-des-turpitudes-du-mois-de-juillet-54917817.html), les journalistes Ghesquière et Taponier, Florence Aubenas, Guilad Shalit, Jean II de France dit « le Bon »… Et dire que dernièrement l’AQMI sévit impunément au Niger.

 

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs328.ash2/60875_143902342319272_116821238360716_217592_7511454_n.jpg"Courage, fuyons !" Louis XVI, Varennes.

 

 

Alors Brice Hortefeux passe du rouge au rouge renforçé – contre l’avis de Jean-Louis Borloo qui avait une préférence pour le rosé – et espère un sursaut de ses cons de citoyens concitoyens.

 

Voyons donc ! Si on vous dit que la menace terroriste est réelle et qu’une nénette attend sagement dans son coin pour se faire péter la ceinture, arrêter de hausser les épaules ! Dire que l’Etat qui dans sa grande bonté nous prévient et nous met en garde, voit s’insurger contre lui une ribambelle d’hurluberlus. Pauvre France !

Et pourtant rappelez-vous ! Sous nos lits d’enfants les monstres prêts à nous dévorer auraient pu surgir à tout moment, et s’ils ne l’ont jamais fait c’est que nous en avions la trouille ! Une trouille immense ! Tellement immense qu’elle les a fait fuir. Comprenez-vous à présent l’insistance de ces messages de prévention étatique?

 

Germaine, Francis, Micheline et Gérard, tremblez du terroriste tapis en bas de chez vous, relayez la menace à tous vos proches et ne parlez plus que de ça. Décrivez le dérangé qui va tout faire sauter même si vous ne l’avez réellement jamais aperçu, nourrissez vous des peurs des uns et des autres, militez pour un passage du rouge renforçé au rouge écarlate et, grâce à vos efforts conjuguées à ceux du gouvernement, pfiouuuu la menace terroriste s’évanouira !

 

Ce n’est pas les réactions en chaîne que risque de provoquer l’annonce d’une grève reconductible contre la réforme des retraites qu’il faut craindre mais plutôt celles que vont provoquer les multiples bombes nucléaires planquées sous les ceintures des islamistes disséminés aux quatre coins de l’hexagone.

 

Dessin de presse :

 

Menace terroriste - Delucq :http://www.delucq.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Turpitudes - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • : Turpitudes, un regard satirique et décalé sur l'actualité où chaque turpitude est illustrée de dessins de presse et de caricatures humoristiques
  • Contact

C'est quoi une turpitude ?

Définition du Grand Robert :

turpitude [tyYpityd] n. f.

ÉTYM. V. 1390; lat. turpitudo, de turpis «  honteux  ».
Une, des turpitudes. Action, parole, idée basse*, honteuse.  Bassesse, horreur. | Imputer à une nation la turpitude d'un seul.| Présenter des turpitudes sur la scène
Ex : "Autant bâiller aux corneilles que de se nourrir de toutes les turpitudes quotidiennes qui sont la pâture des imbéciles."
Flaubert, Correspondance, 308, 8 févr. 1852.
Ex : "La loi électorale mettait ainsi en évidence, chez des gens que tout semblait séparer, le même dégoût devant certaines turpitudes, le même espoir dans un idéal de justice."
Aragon, les Beaux Quartiers, I, xvi.

CONTR. Gloire, honnêteté, honneur.

Recherche

Catégories