Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 23:59

Décidemment il était temps. Après avoir pris veste sur veste voilà qu'un fleuron de l'économie française reprend du poil de la bête et séduit des clients fortunés ! Ce qui excite politiques ("un signal de confiance pour toute l'économie française" dixit Monsieur Sarkozy) journaux télévisés et autres feuilles de choux ce n'est pas la reprise de part de marché au niveau mondial d'un Renault (toujours en état de mort cérébrale), d'un de nos géants de l'agro-alimentaire ou encore l'explosion d'une de nos PME informatiques ou biotechnologiques...non ! Ce que tout le monde acclame c'est le Rafale ! Youpi ! Soyons fiers de nos couleurs chers compatriotes, nous avons enfin réussis à vendre ... des armes.

 

http://www.leplacide.com/document/09-05-27-sarkozy.jpg

Après l’Inde, les Emirats Arabes Unis vont-ils enfin succomber aux charmes du Rafale ?

 

C'est que les indiens commençaient à avoir chaud au cul, une flotte d'avions des années 20, le Pakistan d'un côté (les talibans préparent sans nul doute quelque chose) et les chinois de l'autre, il fallait réagir ! Donc grand appel d’offres pour tout moderniser qui se termine par une finale d'un entre l'Eurofighter européen et le Rafale français de Dassault. Un choix purement technique (et non une opportunité suite à un rabais commercial sans précédent voyons) assure t'on du côté des spécialistes indiens. D'éminents spécialistes sans nul doute car ils restent les seuls qui ont vu dans le Rafale, une merveille technologique au dessus de tous. Et si les américains Boeing (21% de part de marché sur les avions de chasse) et Lockeed Martin (34 % de part de marché) avaient été écartés avant, c'est donc que ses avions ne tenaient pas la route face aux coucous de Serge Dassault.

 

Ce n'est évidemment pas du au fait que les indiens ne voyaient pas trop d'un bon œil les différents accords entre le Pakistan et les States bahhh non, ni que la grande majorité des avions seront au final fabriqués puis entretenus en Inde via un transfert de technologie ! On vous le répète et on vous le répètera, c'est que le Rafale est le PLUS BEL AVION DU MONDE! Et si personne à part la France n'en a acheté depuis 30 ans c'est que toutes les armées de part le monde sont dirigées par des fieffés abrutis.

http://img.over-blog.com/500x362/4/70/35/57/dessin-2012/indienrafale.jpeg

Sur les 126 coucous, 108 seront construit en Inde


 

 

Mais bon il y a des côtés positifs à cette arrivée massive d'argent dans les comptes de Serge Dassault. Enfin au delà du fait que ce très cher Serge consolidera très certainement sa place dans le top 10 des fortunes françaises (en même temps ce n’est pas Jacques Servier numéro 10 en 2010 qui risque aujourd’hui de le doubler) et dans le top 100 mondial (96e selon le classement Forbes).

 

Le gros point positif, donc, est que Dassault a enfin un....deuxième client ! Bah oui voilà des décennies que le seul client c'était nous, l'Etat français ! Notamment cet été ou Dassault a brillamment remporté un appel d'offres pour équiper l'armée française de drones fabriqués par la firme israélienne de Dasssault : Israël Aerospace Industries. Les mauvaises langues diront que ces drones sont les moins efficaces du marché, pas dispo tout de suite et qui n'ont fait aucunes preuves sur le terrain (rohhh ça va 2017 ça va vite arriver et puis le Rafale il a prouvé quoi au final ?) ; ces mêmes langues vont jusqu’à susurrer que les drones Dassault n'étaient pas souhaités par les pontes de l'armée française pour les raisons que nous venons d’évoquer et qui leur préféraient les reaper américains... manquerait plus qu'à dire que l'appel d'offres de cet été était bidon ! Bon pour les néophytes, un drone c'est un avion sans pilote qui pullulent de plus en plus sur les zones de combat... enfin passons les détails et allons à l’essentiel Drône = marché potentiel de plusieurs dizaines de milliards d'euros. Donc merci aux indiens qui vont nous permettre, en ces temps de crise, d'alléger notre budget 2011 à la ligne "Financement de copains industriels en galère depuis 30 ans".

 

Ah Serge Dassault, sénateur, père de sénateur, patron de presse plus-indépendant-que-moi-tu-meurs au Figaro, ancien actionnaire principal du club de football du FC Nantes...non mais ou trouve t'il le temps ce surhomme ? Pour ma part, avec un boulot à temps plein j'ai du mal à faire vivre ce blog de seconde zone, c'est certain on n’est pas du même monde !

 

http://www.leplacide.com/document/04_06_22_dassault.jpg

 

Et le pire c'est que cet hyperactif ne s'arrête pas là : vice-président de la commission des finances du Sénat, il fut également maire de Corbeil-Essonnes de 1995 à 2009 (et si une sombre affaire de soi disant dons d'argent à un ensemble d'électeurs ne l'avait pas freiné en 2009 il aurait pu conduire sereinement sa liste à cette époque).

 

Mais ne parler que de ses réalisations serait réducteur car notre homme est également un grand tribun aux déclarations fracassantes et percutantes. C’est lui qui répondit par exemple, à une question qui lui avait été posée sur une vente d'avions à Kadhafi : "Quand on vend du matériel, c'est pour que les clients s'en servent" mais aussi "nous sommes en train de crever à cause des idées de gauche" et lui également qui qualifiait les chômeurs "de gens qui ne veulent pas travailler" je cite « c’est quand même anormal de vouloir donner de l’argent de l’État qui n’en a pas beaucoup à des gens qui ne veulent pas travailler parce qu’on les paie trop (…) » ; bref un visionnaire et un génie insuffisamment reconnu de nos jours mais qui avec cette vente, signe de la relance de l'économie française, écrira durablement le nom DASSAULT dans l'Histoire de notre pays comme le sauveur de tout un peuple contre une crise financière qui a failli tous nous bouffer.

 

Dessins de presse :

 

Sarkozy et la vente du Rafale - Placide : http://www.leplacide.com

L'indien en rafale - Olive : http://satire.over-blog.fr/

Citizen Dassault - Placide : http://www.leplacide.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Turpitudes - dans Société
commenter cet article

commentaires

Turpitudes 03/02/2012 19:56

Cher Tibours,

Bien vu, mais je me suis fit piégé par une gaffe du Monde qui a fait la confusion :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/01/31/rafale-les-considerations-techniques-l-ont-emporte_1636971_3234.html

J'aurai du recouper mes sources sur ce point précis, merci pour la précision je corrige de ce pas.

Ensuite en ce qui concerne le patrimoine ainsi que la prise de ce marché, mon article n'est pas un article d'opinion (et encore moins un article exposant mon opinion) mais un article satirique
destiné à provoquer la
discussion.

Votre point de vue se tient tout à fait quant au fait de ne pas laisser ce marché, qui avec ou sans nous, existera quoiqu'il arrive.

cdt

TIBOURS 03/02/2012 18:10

Que la vente d'armes vous pose un problème de conscience, à la limite, c'est défendable, mais là, il faut se documenter un peu avant de pondre un tel tissus de "bêtises" pour parler poliment :
EUROFIGHTER et non EUROCOPTER. LE Rafale n'était pas en compétition avec des hélicos.

Ensuite, le patrimoine DASSAULT!!! C'est tout de même étonnant dans ce pays, cette fâcheuse tendance à se plaindre que des riches vivent ici. Dans les 100 premières fortunes mondiales, SO WHAT???
Les riches ne devraient donc être que russes, américains, du golfe, d'Inde ou de Chine?

Commencez par regarder dans votre gamelle, elle est surement mieux remplie que celle des bengladais.

Enfin, autant préférer les vendre, plutot que de laisser le marché à sukhoi ou à boeing.

Présentation

  • : Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • : Turpitudes, un regard satirique et décalé sur l'actualité où chaque turpitude est illustrée de dessins de presse et de caricatures humoristiques
  • Contact

C'est quoi une turpitude ?

Définition du Grand Robert :

turpitude [tyYpityd] n. f.

ÉTYM. V. 1390; lat. turpitudo, de turpis «  honteux  ».
Une, des turpitudes. Action, parole, idée basse*, honteuse.  Bassesse, horreur. | Imputer à une nation la turpitude d'un seul.| Présenter des turpitudes sur la scène
Ex : "Autant bâiller aux corneilles que de se nourrir de toutes les turpitudes quotidiennes qui sont la pâture des imbéciles."
Flaubert, Correspondance, 308, 8 févr. 1852.
Ex : "La loi électorale mettait ainsi en évidence, chez des gens que tout semblait séparer, le même dégoût devant certaines turpitudes, le même espoir dans un idéal de justice."
Aragon, les Beaux Quartiers, I, xvi.

CONTR. Gloire, honnêteté, honneur.

Recherche

Catégories