Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 12:52

GiedRé chanteuse atypique, lancée par Raphael Mezrahi, entendue chez Laurent Baffie sur Europe 1, commence à faire son petit bonhomme de chemin sur le net, où son univers, ses paroles ne peuvent pas laisser indiffèrent.

 

Et pour cause, dans Tristesse du réveil, elle s’attriste de la mollesse de son compagnon, et s’apitoie dans son refrain qu’il ne soit dur que quand il dort : « si je t’en supplie si je t’y pousse c’est juste par peur que mon hymen repousse ».  Là, le ton est donné !

 

Dans l’amour à l’envers, même univers, elle déplore cette fois-ci qu’on ne lui fasse toujours que de dos, excusez du peu !

 

Voir la Vidéo de GiedRé à la Cigale avec l'amour à l'envers

 

Ca peut choquer mais chez Turpitudes ça nous a fait rire, tellement qu’on en redemande, alors on squatte le myspace et au bout de quelques écoutes, sa voix, ses mélodies prennent le dessus ;  quand elle parle dans les petits enfants, de cette petite fille qui « au détour d’une rue a disparue », on est à la fois perturbé et séduit.

 

Alors oui elle n’aime pas les bébés parce que « ça pleure tout le temps et ça sent mauvais », ni les vieux, ni les handicapés mais cet humour dérangeant, ce second degré impertinent...c'est d'un rafraichissant !

 

Dans Ode a la contraception, elle dresse même un inventaire à la Prévert des moyens de se débarrasser a posteriori de nos chers bambins tout en précisant dans son refrain que « le meilleur moyen de les éviter c’est de s’en protéger » avant de conclure par un « vive les capotes », le pape n’a qu’a bien se tenir !

 

Les différences homme-femme la tracasse également et dans Pisser debout, elle entonne un langoureux et limite plaintif « Ouuouhhhouhhhh j’aimerais pouvoir pisser debout » ; d'ailleurs, dans la même chanson, Susan Boyle en prends pour son grade.

 

 

http://www.suisse-blog.ch/wp-content/uploads/susan-boyle-buzz-planetaire.jpg

Susan Boyle dément : "le poil au menton c'est de l'histoire ancienne"



Enfin dans Les questions , chanson plus légère (seulement par moment !) elle se pose milles et unes questions comme « Les  manchots ont-ils des réductions quand ils achètent un seul gant ? » ou encore « Comment Jamel fait pour se mettre du déodorant ? », tout simplement adorable.

 

Même son myspace (où vous retrouverez toutes les chansons citées ci-dessus) et son fond d’écran psychédélique en dit long sur cet OVNI de la chanson qu’est  GiedRé www.giedre.fr

 

Alors séduit ou choqué ? Indiffèrent ? Non impossible ! Elle sera à La Loge à Paris en Septembre et Octobre pour quelques dates, Turpitudes y sera...et vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Turpitudes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • Turpitudes, blog satirique et dessins de presse
  • : Turpitudes, un regard satirique et décalé sur l'actualité où chaque turpitude est illustrée de dessins de presse et de caricatures humoristiques
  • Contact

C'est quoi une turpitude ?

Définition du Grand Robert :

turpitude [tyYpityd] n. f.

ÉTYM. V. 1390; lat. turpitudo, de turpis «  honteux  ».
Une, des turpitudes. Action, parole, idée basse*, honteuse.  Bassesse, horreur. | Imputer à une nation la turpitude d'un seul.| Présenter des turpitudes sur la scène
Ex : "Autant bâiller aux corneilles que de se nourrir de toutes les turpitudes quotidiennes qui sont la pâture des imbéciles."
Flaubert, Correspondance, 308, 8 févr. 1852.
Ex : "La loi électorale mettait ainsi en évidence, chez des gens que tout semblait séparer, le même dégoût devant certaines turpitudes, le même espoir dans un idéal de justice."
Aragon, les Beaux Quartiers, I, xvi.

CONTR. Gloire, honnêteté, honneur.

Recherche

Catégories